25/02/2020 | par MÁDARA Organic Skincare

Nous avons dressé la liste de 10 ingrédients douteux, mais couramment utilisés, en expliquant pourquoi il faut les éviter. Gardez cette petite liste noire à l'esprit lors de vos achats.

1. PARABÈNES

Les parabènes sont des conservateurs synthétiques à faible coût et largement utilisés. Depuis les années 1950, ils sont présents dans les gels douche, les lotions pour le corps, les shampooings, les après-shampooings, les hydratants pour le visage, les déodorants et les produits de maquillage. Leur tâche est d'empêcher la croissance des bactéries dans les formulations.

Des études ont montré que certains parabènes peuvent imiter l'œstrogène, l'hormone sexuelle féminine principale, dans le corps, en nuisant à votre système endocrinien. Il a été scientifiquement prouvé que les parabènes se lient aux récepteurs des œstrogènes, et il suffit même des faibles concentrations de ces composés pour provoquer une réponse biochimique. Des parabènes ont été trouvés dans les tumeurs du sein et dans le lait maternel – devrions-nous en dire plus ?

En 2011, le gouvernement danois a interdit l'utilisation de parabènes dans les produits destinés aux enfants, car les enfants sont particulièrement sensibles à leurs effets hormonaux. À l’initiative du Danemark, la Commission européenne a modifié le règlement européen sur les cosmétiques, interdisant l’utilisation de cinq parabènes (isopropylparabène, isobutylparabène, phenylparabène, benzylparabène et pentylparabène) dans les produits cosmétiques. Cependant, un groupe de parabènes est toujours autorisé et largement utilisé dans les produits beauté – voir la liste ci-dessous.

HAUT DE PAGE

RISQUES CLÉS

santé, irritation cutanée

COMMENT SONT-ILS CACHÉS SUR LES ÉTIQUETTES

Methylparaben, Propylparaben, Butylparaben, Ethylparaben, Alkyl parahydroxy benzoates

ALTERNATIVE DE MÁDARA

alcool éthylique d'origine naturelle, benzoate de sodium, acides organiques (par exemple, acide benzoïque), emballage sans air qui aide à prévenir la contamination du produit par des micro-organismes.

2. HUILES MINÉRALES

Sous-produit du craquage du pétrole brut (production d'essence), l'huile minérale est une huile de base à faible coût et largement utilisée en cosmétique. L’huile bébé fortement représentée sur le marché de masse est essentiellement une huile minérale parfumée ! Bien que l'absorption cutanée de l'huile minérale soit faible, il existe des preuves substantielles de l'accumulation d'hydrocarbures d'huile minérale dans la graisse corporelle. Les hydrocarbures d'huile minérale sont également détectés dans le lait maternel. Des études suggèrent que les femmes qui allaitent devraient éviter baumes pour mamelons contenant des huiles minérales pour empêcher les bébés de les ingérer et échapper aux effets secondaires possibles.

Les produits à base d'huile minérale ne sont pas facilement biodégradables, ils sont toxiques pour l'environnement, les plantes, les poissons et la faune.

HAUT DE PAGE

RISQUES CLÉS

santé, environnement

COMMENT SONT-ILS CACHÉS SUR LES ÉTIQUETTES

Mineral Oil, Paraffinum Liquidum, Liquid Parafin, Petroleum Jelly, Vaseline, White Mineral Oil, Paraffinum Subliquidum, Paraffinum Album, Paraffinum Flavum, Petrolatum Base, Soft Paraffin

ALTERNATIVE DE MÁDARA

natural plant oils and emollients

3. FILTRES UV CHIMIQUES

Largement utilisés dans les écrans solaires classiques, les filtres UV chimiques sont souvent appelés synthétiques et organiques – mais ne vous y trompez pas, ils n'ont rien à voir avec les ingrédients biologiques. Ce sont des composés synthétisés organiquement, d'où le nom.

Les écrans solaires chimiques pénètrent la peau et absorbent les rayons du soleil comme une éponge. D'après les études, ils présentent certains risques pour la santé – l'accumulation dans le corps, l'irritation et des troubles endocriniens potentiels. Il n'y a pas de filtre UV chimique qui assurerait une protection UVA / UVB à large spectre, donc ce que vous obtenez généralement en choisissant un écran solaire classique est un cocktail de ces produits chimiques.

Il y a des endroits dans le monde où certains filtres UV chimiques seront bientôt interdits, parce qu’après la baignade, ils persistent dans l'écosystème, mettant en danger la vie marine et même entrant dans la chaîne alimentaire (c’est fou, nous le savons). Hawaï a interdit les écrans solaires contenant de l'oxybenzone et de l'octinoxate à partir de 2021 – en raison de leur toxicité, ces ingrédients nuisent aux récifs coralliens.

La seule alternative sont les écrans solaires minéraux (aussi appelés écrans naturels et écrans physiques) qui utilisent uniquement des filtres UV naturels qui réfléchissent physiquement les rayons UV nocifs. Optez pour un écran solaire naturel à base de minéraux – cherchez l'oxyde de zinc ou le dioxyde de titane en haut de la liste des ingrédients.

HAUT DE PAGE

RISQUES CLÉS

santé, irritation cutanée, environnement

COMMENT SONT-ILS CACHÉS SUR LES ÉTIQUETTES

Oxybenzone (Benzophenone-3), Octinoxate (Ethylhexyl Methoxycinnamate), Octocrylene (Octocrilene), Avobenzone (Butyl Methoxydibenzoylmethane), Homosalate (Benzoic acid, 2-hydroxy-, 3,3,5-trimethylcyclohexyl ester), Octisalate (Ethylhexyl Salicylate)

ALTERNATIVE DE MÁDARA

nos écrans solaires minéraux certifiés utilisent uniquement de l'oxyde de zinc comme filtre, ce qui garantit une protection UVA/UVB à large spectre. Convient à toute la famille et même prêt à partir avec vous à Hawaï.

4. TALC

Le talc, le minéral le plus tendre connu, est extrait des dépôts de roches. Cette poudre blanche et opaque est utilisée dans une grande variété de produits cosmétiques – les déodorants, les fards à joues, les fards à paupières, la poudre pour bébé.

Dans la nature, le talc se trouve à proximité de l'amiante (qui est un cancérogène bien connu), donc si les sites miniers ne sont pas sélectionnés avec soin et si le talc n'est pas correctement purifié, il peut être contaminé par des minces cristaux fibreux de ce minéral dangereux. L'exposition à l'amiante peut provoquer plusieurs types de cancer et d'autres maladies. Des études établissent un lien entre l'utilisation de produits de talc contaminés et les causes du mésothéliome, du cancer du poumon et de l'ovaire.

Aux États-Unis, des milliers de poursuites ont été intentées en janvier 2020 contre des sociétés de cosmétiques qui utilisent du talc dans leurs produits. Johnson & Johnson, qui produit de la poudre pour bébé à base de talc depuis plus de 100 ans, a perdu plusieurs procès et versé des millions de dollars en compensation aux victimes du cancer. En octobre 2019, Johnson & Johnson a annoncé le rappel d’environ 33000 bouteilles de poudre pour bébé Johnson's après que la Food and Drug Administration des États-Unis (FDA américaine) ait trouvé des traces d'amiante dans l'échantillon de ce produit populaire1.

1Communiqué de la FDA, le 18 octobre 2019. Le fabricant de poudre pour bébé rappelle volontairement les produits contenant de l'amiante. Disponible en ligne sur http://bit.ly/3bONgGt

HAUT DE PAGE

RISQUES CLÉS

santé

COMMENT SONT-ILS CACHÉS SUR LES ÉTIQUETTES

Talc

ALTERNATIVE DE MÁDARA

poudre de riz ou poudre minérale de silice naturelle

5. PAILLETTES SYNTHÉTIQUES

Ces particules de plastique brillantes servent pour éblouir votre Instagram pendant toute la durée d’une story. Après elles se transforment en débris microplastique, se retrouvant souvent dans l'environnement ou l'océan, mettant en danger les organismes aquatiques et de terrain. La plupart de ces particules chatoyantes sont en plastique (généralement en PET) et recouvertes d'aluminium pour leur donner un éclat métallique.

Selon la fondation néerlandaise Plastic Soup Foundation, l'utilisation de paillettes a considérablement augmenté au cours des dernières années, et malheureusement il n'y a aucun moyen de recycler ces particules. Une fois lavé dans les égouts, les paillettes en plastique s’ajoutent à la charge microplastique de la Terre. Ces petites particules de plastique sont consommées par les poissons, les animaux marins et les oiseaux, et c'est très désagréable !

HAUT DE PAGE

RISQUES CLÉS

environnement

COMMENT SONT-ILS CACHÉS SUR LES ÉTIQUETTES

polyéthylène téréphtalate

ALTERNATIVE DE MÁDARA

le mica naturel, qui est une alternative durable et écologique aux paillettes synthétiques. Les cristaux de mica réfléchissent la lumière et, en fonction de leur taille, forme et composition des particules, ils peuvent donner à votre peau n'importe quel effet : d'un chatoiement délicat à une brillance aveuglante.

6. SILICONES

Les silicones (siloxanes) sont un groupe de matériaux synthétiques, largement utilisé en cosmétique pour donner aux produits de beauté une texture douce, mais votre peau et vos cheveux – l'impression temporaire d'une sensation soyeuse. Les silicones sont utilisées comme additifs pour shampooings et revitalisants en raison de leur capacité à former un film protecteur. C'est pourquoi nous les appelons parfois « trompeurs » – ils n'ont rien à voir avec une réelle amélioration de la texture de votre peau ou de vos cheveux.

De nombreux biens de consommation (couvercles de tasse) et produits industriels (lubrifiants, produits chimiques de construction, implants médicaux) sont fabriqués en silicone. Les silicones sont des composés stables et inertes qui les rendent hautement fonctionnels, mais donc extrêmement persistants dans l'environnement. Davantage de recherches sont nécessaires pour comprendre les risques environnementaux des silicones, mais les données existantes indiquent que de nombreux types de silicone restent bien placés sur la liste de toxicité environnementale et sont très bioaccumulables.

HAUT DE PAGE

RISQUES CLÉS

environnement, santé

COMMENT SONT-ILS CACHÉS SUR LES ÉTIQUETTES

diméthicone, amodiméthicone, cyclopentasiloxane, disiloxane, trisiloxane, siméthicone, polydiméthylsiloxane, méthicone

ALTERNATIVE DE MÁDARA

huiles naturelles et émollients. Une alternative unique au silicone dans les soins capillaires MÁDARA – les polysaccharides naturels dérivés de chanterelles qui offrent des avantages ultra-lissants (voir Shampooing Grow Volume, Après-Shampooing Grow Volume et Masque FEED).

7. POLYÉTHYLÈNE GLYCOL (PEG)

Les polyéthylène glycols (PEG) sont une large gamme de molécules produites synthétiquement à partir d'oxyde d'éthylène et couramment utilisées dans les cosmétiques comme tensioactifs, épaississants, agents nettoyants, émulsifiants, conditionneurs et humectants. Une propriété exceptionnelle des PEG est leur solubilité dans l'eau et leur capacité à solubiliser d'autres substances, vous les trouverez donc souvent dans les nettoyants pour la peau conventionnels. Cependant, ces produits chimiques peuvent éliminer l’hydratation naturelle de la peau.

Les principales préoccupations de sécurité liées à l'utilisation cosmétique des PEG sont liées à leur processus de production et aux sous-produits générés lors de la fabrication. Les contaminants possibles sont l'oxyde d'éthylène et le 1,4-dioxane, présumé cancérigène pour l'homme. De nombreux PEG ne sont pas facilement biodégradables et présentent des risques environnementaux.

HAUT DE PAGE

RISQUES CLÉS

environnement, santé

COMMENT SONT-ILS CACHÉS SUR LES ÉTIQUETTES

PEG-6, PEG-7, PEG-8, … etc., polyéthylène glycol

ALTERNATIVE DE MÁDARA

émulsifiants, émollients, humectants naturels d'origine végétale

8. COLORANTS SYNTHÉTIQUES

Il existe actuellement 153 colorants différents autorisés dans les produits cosmétiques dans l'UE, et la plupart d’entre eux sont synthétiques. Un groupe de couleurs produites chimiquement, appelées « colorants azoïques », sont de loin les plus populaires en raison de leur prix avantageux. Une étude récente montre que les colorants azoïques peuvent avoir des effets mutagènes, génotoxiques et cancérigènes. Un autre groupe de couleurs synthétiques, appelées « colorants xanthènes », sont également souvent utilisés en raison de la couleur rouge vif qu'ils donnent. Cependant, ils sont parfois signalés comme capables de causer des dommages à la peau, provoquant une rugosité.

Les autorités de l’UE ont auparavant interdit un certain nombre de colorants cosmétiques en raison des preuves croissantes de leur toxicité.

HAUT DE PAGE

RISQUES CLÉS

environnement, santé

COMMENT SONT-ILS CACHÉS SUR LES ÉTIQUETTES

colorants azoïques :
CI 16035 (rouge 40),
CI 12085 (rouge 36),
CI 12490 (rouge 5),
CI 14700 (rouge 4) et autres ;

colorants xanthènes :
CI 45410 (rouge acide 92),
CI 45430 (érythrosine, rouge acide 51) et autres

ALTERNATIVE DE MÁDARA

pigments minéraux purs et/ou pigments végétaux traités individuellement

9. CARMINE

Bien qu'il soit naturel et ne présente pas de risques importants pour la santé humaine ou l'environnement, nous l'incluons sur cette liste pour des raisons éthiques. Le carmin est un colorant rouge naturel utilisé dans de nombreux biens de consommation, y compris la nourriture, les cosmétiques et le maquillage en raison de son ton rouge vif. Cependant, c'est un ingrédient d'origine animale, produit à partir d'insectes tropicaux – les cochenilles. Jusqu'à 100 000 coléoptères sont tués pour produire 1 kg de carmin. Évidemment, ce n'est pas un ingrédient végétalien ou sans cruauté, même s'il est autorisé dans les produits de beauté certifiés naturels et/ou biologiques. Il existe également des preuves que le carmin peut provoquer des réactions allergiques.

Donc, si vous avez un rouge à lèvres classique, c'est soit un colorant synthétique ou du carmin qui lui donne cette couleur rouge sang. C'est pourquoi vous ne trouverez pas de rouge à lèvres ou gloss rouge vif dans la gamme de maquillage bio de MÁDARA – jusqu'à ce que nous trouvions une alternative appropriée.

HAUT DE PAGE

RISQUES CLÉS

préoccupations éthiques, de cruauté, non végétaliennes

COMMENT SONT-ILS CACHÉS SUR LES ÉTIQUETTES

CI 75470, E120, Cochenille, acide carminique, carmines, carmin

ALTERNATIVE DE MÁDARA

pigments naturels minéraux ou végétaux

10. FRAGRANCES ARTIFICIELLES

Les parfums synthétiques sont utilisés pour parfumer toute sorte des produits de consommation : les produits cosmétiques, les bougies, les détergents à lessive. Aucun règlement n'impose l'inscription des ingrédients aromatiques sur l'étiquette du produit cosmétique ; ils demeurent flous, à l'exception des 26 allergènes les plus courants. Ainsi, des milliers de produits chimiques peuvent se cacher sous le nom de fragrance, arôme ou parfum.

La plupart des ingrédients utilisés dans l'industrie des parfums contemporains sont synthétiques, donc un parfum est essentiellement un cocktail de produits chimiques synthétiques. Certains produits chimiques aromatiques, comme les muscs synthétiques, sont liés aux effets toxiques sur la reproduction (certains muscs ont été interdits dans l'UE), tandis que d'autres peuvent provoquer des maux de tête et des réactions allergiques.

Une autre préoccupation sérieuse : les molécules de parfum sont volatiles et s'évaporent dans l'air où elles peuvent former des polluants secondaires, y compris le formaldéhyde, qui peut entraîner la toxicité de l'air intérieur. Certains ingrédients parfumés peuvent être toxiques lorsqu'ils sont libérés dans l'environnement.

HAUT DE PAGE

RISQUES CLÉS

santé, environnement

COMMENT SONT-ILS CACHÉS SUR LES ÉTIQUETTES

les parfums synthétiques et naturels ne peuvent pas être distingués simplement en lisant la liste des ingrédients – la composition aromatique sera simplement étiquetée comme parfum, arôme ou fragrance. Pour éviter les parfums synthétiques, vous devez opter pour des produits de beauté certifiés naturels ou biologiques.

ALTERNATIVE DE MÁDARA

substances aromatiques naturelles, comme les extraits floraux et de résine, les huiles essentielles. Les produits de beauté certifiés ECOCERT/Cosmos utilisent uniquement des parfums naturels.

La liste est encore longue ! Vous êtes préoccupé par d'autres ingrédients dont vous aimeriez en savoir plus ou discuter avec nous ? Suggérez-les dans les commentaires !

SAUVEGARDER LA LISTE NOIRE

Faites des choix plus sages et plus responsables – gardez cette petite liste noire à l'esprit lors de vos achats.