(et pourquoi vous en avez besoin !)

La vitamine C est une véritable superstar, lorsqu'il s'agit de la récupération et l'éclat de la peau. Ne va-t-elle pas éclaircir ma peau ?
Est-ce que tous les produits à base de vitamine C sont-ils identiques ?

Découvrons-le !

MYTHE 1

Dans les formules, la vitamine C s'oxyde rapidement, perdant ses super pouvoirs

La vérité : pas nécessairement

La vitamine C a une mauvaise réputation en termes de stabilité — mais cela dépend vraiment de la forme de vitamine C et de la formulation dans laquelle elle est utilisée.

Bien sûr, cet ingrédient peut être un peu délicat, nécessitant un savoir-faire sérieux et des conditions spéciales pour garder ses merveilleuses qualités, mais rien n'est insurmontable. En fait, il existe divers dérivés de la vitamine C, et certains présentent une meilleure stabilité et activité que d'autres.

Crème régénérante illuminatrice à la vitamine C de MÁDARA il est à base de glucoside d'acide ascorbique, une forme stabilisée de vitamine C, très résistante à l'oxydation. Il a également subi des tests de stabilité indépendants pour assurer la présence du glucoside d'acide ascorbique et son efficacité jusqu'à la date

MYTHE 2

La vitamine C est irritante et peut sensibiliser la peau

La vérité : judicieusement formulés, les soins de la peau à la vitamine C sont suffisamment doux pour tous les types de peau

 

Certaines formes de vitamine C peuvent favoriser la récupération cutanée et même aider à guérir la peau affectée par des facteurs environnementaux ou liés au mode de vie.

Il est particulièrement bénéfique après ces longs mois d'hiver de redonner l’éclat à votre peau et d’empêcher les facteurs de stress externes de lui voler sa brillance. Cependant, certains dérivés de la vitamine C, comme la forme la plus pure d'acide L-ascorbique, peuvent légèrement irriter la peau qui n'est pas habituée à de tels actifs.

La bonne nouvelle est que le glucoside d'acide ascorbique, qui est au cœur de la Crème régénérante illuminatrice à la vitamine C, possède toutes les qualités positives de la vitamine C pure, mais il est beaucoup plus doux pour la peau. Vous serez heureux d'apprendre que la formule a également subi des essais dermatologiques pour garantir une efficacité et une sécurité maximales.

MYTHE 3

Lorsque vous utilisez des soins à la vitamine C, le soleil est votre ennemi

La vérité : ces deux-là peuvent se faire de bons amis

Selon les croyances populaires, la vitamine C ne doit pas être utilisée pendant la saison ensoleillée et il faut éviter à tout prix l’exposition au soleil.

En fait, la vitamine C est susceptible de devenir votre sauveur après-soleil préféré, en particulier en combinaison avec la vitamine E — ce puissant duo d'antioxydants aide à contrer le stress oxydatif, les dommages du soleil et les signes de photo-vieillissement.

Il ne faut pas, bien sûr, aller à la plage juste après avoir appliqué une crème hydratante à la vitamine C, mais c'est une bonne idée de l'utiliser pendant la nuit pour stimuler la production de collagène et la récupération de la peau pendant que vous dormez, surtout après une exposition aux UVA/UVB.

MYTHE 4

La vitamine C rendra votre peau plus claire, en volant son éclat ensoleillé

La vérité : elle n'éclaircit pas la peau, mais peut aider à éviter les irrégularités du teint et la perte d'éclat

 

Les amateurs d’une peau hâlée ont parfois peur que les traitements à la vitamine C puissent éclaircir leur teint. Mais ce n'est tout simplement pas vrai — la plupart des hydratants et sérums à la vitamine C, destinés à un usage domestique, fonctionnent comme des traitements préventifs, aidant à contrôler les irrégularités du teint et à retenir l'apparition des taches brunes.

De plus, la vitamine C contribue à redonner à la peau un éclat sain, améliorant son apparence, qu’elle soit pâle, légèrement hâlée ou bronzée.

MYTHE 5

Tous les produits à base de vitamine C se ressemblent

La vérité : il y a certainement des choses à vérifier et à considérer

Il existe de nombreuses solutions de vitamine C différentes, et toutes ne sont pas identiques, surtout en ce qui concerne la composition globale – certaines sont assez simplistes (pour ne pas dire primitives), tandis que d'autres sont plus sophistiquées.

Tout d'abord, vérifiez certainement quel type de vitamine C est utilisé dans la formule. Deuxièmement, choisissez une formule sans parabènes, sans produits pétrochimiques, sans colorants synthétiques et sans parfums artificiels — ce ne sont que quelques-unes à éviter. Nous recommandons des formules approuvées dermatologiquement et certifiées naturelles, par rapport aux solutions de vitamine C synthétiques conventionnelles.