Un teint ensoleillé sans brûler au soleil : c'est possible ! Profitez des dernières technologies pour avoir un hâle naturel. De plus, vous pouvez maintenant l'obtenir naturellement.

POUR BRONZER SANS SOLEIL :
IL Y A 2 OPTIONS, DONT L'UNE EST SÛRE

Il n'y a que deux façons d'obtenir un teint ensoleillé sans bronzer et sans vous cuire au soleil – les lits de bronzage et l'autobronzant. Les lits de bronzage utilisent les rayonnements UV pour stimuler la production de la mélanine dans la peau et la transformer en teint ensoleillé. La quantité de rayons UV est légèrement supérieure à celle que l’on peut obtenir à travers les rayons solaires naturels. Les lits de bronzage, en particulier ceux de forte intensité, sont souvent liés à des dommages cutanés, y compris des cas de cancer. En fait, les risques sont semblables à ceux du bronzage au soleil.

L'autre façon d'obtenir le bronzage sans soleil est de le simuler en toute sécurité. Les autobronzants peuvent vous donner un teint hâlé sans exposition aux rayons UV nocifs. Alors, quels sont les ingrédients miracles qui permettent d'avoir une peau merveilleusement dorée ? Ils s'appellent la dihydroxyacétone (DHA) et l'érythrulose et ils sont produits par la fermentation de la glycérine et de l'extrait de levure.

La dihydroxyacétone (DHA) est le principal ingrédient responsable de l'effet de bronzage. C’est l’agent de bronzage le plus utilisé et, selon les professionnels de l'industrie, aucune substance n’a jusqu’à présent été capable d’obtenir des résultats plus satisfaisants ou plus durables. Dans les produits de faux bronzage naturels la DHA est dérivée d'ingrédients naturels, tels que la betterave à sucre (elle peut également être dérivée de manière synthétique). La DHA agit en réagissant avec les acides aminés de la couche supérieure de la peau (cellules mortes de la couche cornée) et crée un effet de brunissement.

Une fois appliqué, l'autobronzant à base de DHA prend environ 6 à 10 heures à développer. L'effet dure 5 à 7 jours en moyenne et il peut être maintenu en utilisant des hydratants.

Pour éliminer les risques

La dihydroxyacétone est un agent desséchant qui peut augmenter la sensibilité de la peau au soleil.

Pour éviter ce risque, il est essentiel de compléter les produits autobronzants avec des niveaux élevés d'antioxydants qui combattent les dommages des radicaux libres et éliminent le dessèchement de la peau. Les produits de faux bronzage bien formulés et sûrs devraient être emballés avec des antioxydants pour contrer les radicaux libres, ainsi qu'avec des ingrédients hydratants et anti-âge tels que l'acide hyaluronique.

Il n'y a aucune preuve que le DHA puisse pénétrer à travers la peau dans le sang, mais il est extrêmement important de se rappeler que les produits autobronzants ne peuvent offrir aucune protection contre les rayons UV (même si le produit promet de le faire, l’effet ne durera pas longtemps après l’application). L’utilisation d’un SPF est donc indispensable tout au long de l’année.

Comment appliquer l'autobronzant ?

1

Exfoliez
Cela aidera à éliminer les cellules mortes de la peau. Une alternative naturelle : gommage au marc de café.

2

Appliquez par sections
Massez le produit dans votre peau avec un mouvement circulaire. Appliquez-le sur des parties comme les bras, les jambes, etc., lavez-vous ensuite les mains, puis étendez légèrement le bronzage sur vos mains et vos pieds.

3

Séchez-le bien
Après application, attendez 10 minutes avant de vous habiller.